Stress chronique : comment s’en débarrasser ? 

Bien qu’étant un fait naturel vécu par tout individu, le stress est progressivement devenu un véritable fléau en ce XXIe siècle. Même si ces effets ne sont pas que négatifs sur la santé, il n’en demeure pas moins vrai que vécu de façon chronique, il devienne un véritable goulot. Que comprendre de ce phénomène et comment s’armer pour y faire face ? Si ces questions sont aussi les vôtres, découvrez ici des éléments de réponses pertinentes.

Le stress, une réponse psychologique de notre organisme

Le stress s’affirme véritablement comme le « mal du siècle ». Dans la compréhension de ce phénomène, il faut au prime abord, noter que le stress n’est rien d’autre qu’une réponse psychologique de l’organisme, et qui se matérialise par des réactions en chaine. Lorsque survient le stimulus c’est-à-dire un fait externe suffisamment influent, notre système passe en mode alerte suivant des phases données.

La phase d’alarme

Toute première réaction de l’organisme face au stimulus, la phase d’alarme se caractérise par une sécrétion de l’adrénaline, qui entraine une accélération du rythme cardiaque, une hausse de la pression artérielle et une nette augmentation des contractions du cœur. Cette sensation est notamment vécue face à une situation de danger imminent, ou d’une difficulté à affronter. Nos réflexes et notre force musculaire s’en trouvent décuplés.

La phase de résistance

L’une appelant l’autre, les réactions provoquées par le stimulus qui rappelons-le peuvent être de nature diverse (soit en rapport avec sa vie professionnelle ou sa vie personnelle), peuvent ne pas toujours s’estomper à la phase d’alarme. Sa persistance force en conséquence l’organisme à passer en « mode résistance ». L’organisme secrète et libère la dopamine, la sérotonine, et les endorphines, d’autres types hormones. La succession de ces phases donne souvent lieu à une troisième phase qui se caractérise par un épuisement prononcé de l’organisme.

Comment vaincre le stress quand il s’installe dans le temps ? 

Les causes du stress peuvent être de nature diverse. Mais généralement, le stress lié au travail vient en première ligne. À titre d’exemple, on estime que deux salariés sur trois sont victimes du stress. Cette régularité qui fait la chronicité du stress émane essentiellement des pressions diverses éprouvées par le travailleur, ou encore les problèmes récurrents dans sa vie privée. 

La somme de ces facteurs est alors source de stress perpétuel. Et face un stress chronique, vous avez mille et une raison de vouloir absolument vous en débarrasser. Véritable sangsue, il se présente avec son cortège de maladies et de troubles mentaux. À cet effet, il convient de prendre les taureaux par les cornes et de soigner son mal.

Apprendre à gérer son stress

Il n’y a de solutions plus facile, efficace et à porter de main que le fait d’apprendre à affronter et vaincre son stress. Bien sûr, il nous est impossible de le réprimer une bonne fois pour de bon. Le plus important ici, est donc d’apprendre à vivre avec ce mal. Et à cet exercice, autant vous dire qu’il n’existe pas de panacée, c’est-à-dire de solution miracle. 

Toutefois, vous pouvez vous appuyer sur une bonne hygiène de vie, condition sine qua non pour préparer votre corps à mieux affronter le stress. En effet, il est primordial de manger sain et équilibré, d’éviter ou alors de limiter au maximum la consommation de produits excitants comme l’alcool et le tabac. Par ailleurs, il est recommandé d’avoir un sommeil de qualité. Et cela s’entend notamment d’un cycle de sommeil régulier.

Pratiquer une activité sportive

La recherche du gain pécunier cinq jours sur sept ne nous permet pas toujours de pratiquer une activité physique. Les week-ends l’on est généralement fatigué et la seule envie est de se reposer au maximum. Mais si vous êtes sujet au stress chronique, vous aurez tort de vous endormir sur vos lauriers. Vos week-ends doivent être mis à profit pour pratiquer des exercices physiques chez vous à la maison, ou une activité sportive en communauté.

Dans l’un ou dans l’autre, vous devez offrir l’opportunité à votre corps de se relâcher pour faire tomber la pression et renouveler votre flux sanguin. Le sport en outre, vous donne du peps pour booster tout votre système immunitaire et mobiliser assez d’énergie. Aussi, abusez des exercices de relaxation comme le yoga et le pranayama.

Penser aux choses positives 

Autre arme ? Les pensées positives. Denrée qui ne coûte que 0 franc, vous pourrez ainsi en consommer sans modération. Généralement le stress draine avec lui un flot important de sensations, et de sentiments négatifs. Parfois, ce sont des souvenirs refoulés qui refont surface et vous plongent dans un tourbillon de stress. 

Quand ces moments surviennent, faites l’effort de transmuter le négatif pour le positif. Par exemple, pensez à un évènement heureux de l’année, aux sourires de vos enfants, ou à une scène comique à laquelle vous avez assisté tout récemment. En somme, toutes les idées positives sont bonnes pour refouler ou réduire l’influence du stress.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *